Merci à Garmin Belgique qui a mis la Garmin Fenix 3 HR à ma disposition pour effectuer ce test.

 

L'idée de cet article est de fournir au lecteur un test, facile, bref et concis. Je ne souhaite pas me substituer au mode d'emploi de Garmin, mais plutôt vous donner mes impressions quant à son utilisation au quotidien. 

  

La Garmin Fenix 3 HR est-elle la montre Gps Multisport ultime ?

 

Ayant précédemment testé la Fénix 3, ce test sera consacré à ce qui la différencie de sa soeur cadette. Je vous invite à lire le test complet de la Fenix 3.

 

Déballage

 

Comme pour la Fenix 3, la boîte de la Fenix 3 HR est sobre et bien finie.

La montre accroche tout de suite le regard. Le contour du cadran en aluminium noir lui confère un aspect luxueux. Le bracelet est un peu moins ajouré que sur la Fenix 3.

Pour une résistance accrue aux griffes, le cadran de la Fenix 3 HR est équipé d'un verre en saphire.

La Fenix 3 HR est aussi agréable à porter que la Fenix 3, légère et confortable malgré un volume assez important. On ne ressent pas le capteur HR sur le poignet. 

La mise en route de la montre est simple et intuitive, identique à la Fénix 3.

 

Le Mode HR

 

Utilisation au quotidien

 

Une fois fixée à votre poignet la Fenix 3 HR, grâce à son capteur intégré, vous donne vos pulsations cardiaques et ce sans avoir recours à une ceinture cardiaque de type HRM.

J'étais assez sceptique quant à la fiabilité d'un tel capteur, mais les premières impressions sont bonnes. Les résultats mesurés en parallèle avec un capteur ceinture sont similaires.

Toutefois, pour que le capteur puisse donner une mesure juste, la montre doit être bien portée sur le poignet et pas sur l'avant au niveau du métacarpe. Ce qui vous oblige à ajuster correctement le bracelet de la montre pour qu'elle ne s'avance pas vers la main en bougeant.  Personnellement, je n'aime pas porter une montre serrée au poignet. J'aime qu'elle puisse bouger un peu et la Fenix 3 HR m'a procuré un peu d’inconfort au début. Mais je m'y suis habitué en à peine deux jours.

 

Utilisation sportive

 

Si vous pratiquez une activité sportive calme, la Fenix 3 HR sera parfaite. Par contre, pour les activités intenses, je pense qu'il est préférable de la coupler avec la ceinture Hrm Run ou Hrm Tri.

En effet, à plusieurs reprises le capteur HR de la montre lors d'activités sportives intenses s'est montré dépassé.

Comme, lors de séances de fractionnés, où la sudation au niveau du poignet était très intense, le capteur avait du mal à donner une mesure précise.

De même, lors d'un trail sous la neige et un vent glacial, le capteur s'est complètement perdu et n'a pas passé la barre des 85 pulsations minute. Ce qui était plutôt flatteur pour ma condition physique, mais assez loin de la réalité...

Sur les entrainements vélo en Home Trainer, là où la sudation est aussi très abondante, le problème s'est aussi posé.

Par contre pour les activités tel que le jogging, le ski alpin, la randonnée, le capteur a parfaitement fonctionné.

Là où le capteur HR s'avère être un réel atout, c'est dans le monitoring cardiaque 24/7 pour comptabiliser les calories dépensées ainsi que la vitesse de récupération.  La montre calculant tout au long de la journée votre rythme cardiaque, même en dehors de vos activités sportives, peut plus précisément comptabiliser vos calories dépensées et ajuster au mieux votre vitesse de récupération.

 

 En conclusion

 

Couplé à une ceinture HRM, la Fenix 3 Hr est actuellement la meilleure montre multi activités GPS du marché, c'est indéniable ! Vu la faible différence de prix entre le modèle Fenix 3 Saphire et le modèle Fenix 3 HR qui a aussi un verre en saphire, je pense qu'il est réellement préférable d'acquérir la version HR.

Il est vrai que sur la Fenix 3 Saphire, vous recevez en plus un bracelet métallique. Mais dans le cadre d'une utilisation sportive, je reste dubitatif quant à son utilité.

En conclusion, Garmin met encore une fois la barre plus haut avec cette Fenix 3 HR et affirme un peu plus sa dominance vis à vis de la concurrence...