Merci à Polar Belgique et MindShake qui ont mis la Polar V800 à ma disposition pour effectuer ce test.


 Déballage 9 /10


La boîte est très bien finie, emballage épuré. J'adore ce boitier aluminium. Une impression de qualité se dégage immédiatement. Nous sommes clairement dans du haut de gamme, bien différent du toucher plastique d'une montre cardio traditionnelle.

La mise en route est simple, un ordinateur avec une connexion internet est toutefois nécessaire si vous voulez utiliser tout le potentiel de la montre.

 Première utilisation 9/10


La montre est initialement configurée avec 4 modes. Course à pied, cyclisme, natation et triathlon.

Il est prévu de pouvoir en créer 16 de plus, largement de quoi faire...

La mise en route est très simple et intuitive.

Les informations du cadran sont claires et précises. Les écrans sont entièrement paramétrables via votre pc.


 Utilisation au quotidien 9/10


La montre est d'un volume assez réduit pour un cardio fréquence mètre Gps. Elle peut être portée au quotidien sans aucun souci. Sa finition irréprochable et luxueuse lui donne un cachet chic et sportif à la fois.

Il est d'ailleurs prévu par Polar que la V800 soit portée 24/7. Car en plus des fonctions de cardio, elle offre aussi les fonctions d'un bracelet d'activité comme celle du Polar Loop. Depuis la dernière mise à jour du 12/11/14 la montre vous calcule votre objectif d'activité quotidien à atteindre. Si vous êtes inactif plus d'une heure, elle vous le fera savoir par une alerte ! Fini les longues récupérations vautré dans le divan devant la télé....


 Synchronisation 7/10


La synchronisation est aisée et se fait soit via le câble fourni et votre pc au moyen du logiciel Polar Flow Sync, soit via Bluetooth et votre téléphone portable avec le logiciel Polar Flow. Seul bémol, il n'est pas possible d'effecteur la synchronisation avec le PC via Bluetooth ou Wifi.


 Mode course à Pied 8/10


La mise en route est aisée. La réactivité du GPS est impressionnante, moins de 10 secondes pour un démarrage à « chaud ». Votre vitesse instantanée vous permet de gérer au mieux votre rythme de course. Idéal lorsque le kilométrage du parcours n'est pas bien balisé.

Petit regret, pas de calcul de la cadence.

Une fois votre entrainement terminé et vos données transférées sur votre Pc, le Polar Flow vous offre une image claire et détaillée de votre entrainement. Les multiples fenêtres reprennent une multitude de paramètres tels que la durée, la distance, les différentes fréquences cardiaques.

Polar Flow ira jusqu'à vous créer un petit film de votre entrainement en y insérant des photos satellites, une analyse précise de votre itinéraire sur carte, vitesse à chaque endroit du parcours ainsi que votre fréquence cardiaque.


Mode Natation 7/10


Initialement le mode le moins évolué, mais depuis le 13/11/14 Polar vient de sortir une mise a jour natation. La V800 est maintenant capable de reconnaitre votre style de nage, le nombre de longueurs effectuées à quel rythme et le nombre de mouvements de bras. Cerise sur le gateau, le cardio, grâce à sa transmission GymLink, fonctionne sous l'eau. Ce qui est très intéressant pour les entrainements de type fartlek .


 Mode Vélo 9/10


Le mode vélo, comme le mode course à pied est très réactif. Les écrans peuvent être modifiés et complétés à la guise de l'utilisateur avec toutes les données qu'il souhaite. Personnellement, utilisant un compteur de vélo, je préfère que la montre m'affiche ma fréquence cardiaque ainsi que la fréquence moyenne pour voir en un coup d'oeil dans quelle zone je me situe et si mon entrainement est bien ciblé.

Il est aussi possible de rajouter sur le vélo deux capteurs de vitesse et de cadence pour obtenir des infos encore plus poussées sur votre pédalage. Look a aussi sorti des pédales Keo avec capteur de puissance compatible avec le V800, mais là vous allez devoir casser votre tirelire...

 

 Mode Triathlon 


La saison des triathlons étant en pause au moment du test, je n'ai malheureusement pas pu la tester en conditions réelles. Mais la simulation que j'ai effectuée semblait très convaincante.

Toutefois, il est primordial de ne pas oublier à la sortie de l'eau d'actionner le bouton back pour que la montre passe en mode transition et d'appuyer sur start au démarrage du vélo. La même opération devra être effectué lors du passage vélo course à pied.


 Mode récupération 8/10


C'était ce qui m'intriguait le plus dans cette montre. A la fin de chaque entrainement, elle calcule votre état de fatigue et vous dit à partir de quand vous serez de nouveau apte à vous ré-entrainer.

Le statut de récupération est composé de quatre paliers : très fatigué, fatigué, équilibré et sous-entrainement le tout sous forme de graphique. Le prochain palier de récupération est affiché sous forme de date et heure. Cet heure évolue au fur et à mesure de votre récupération.

Toutefois, lors des premiers jours d'utilisations, la V800 ne vous connait pas et n'est pas encore totalement habituée à votre vitesse de récupération. Vous risquez d'être assez surpris par les temps de repos indiqués....

Mais au fur et à mesure des entrainements, la V800 s'adapte et les délais de récupération sont de plus en précis. Vous profiterez ainsi au mieux de votre sur-compensation.

Pour la petite anecdote, lors de la toute première utilisation de la montre j'ai fait un entrainement de Run & Bike avec un ami. La montre a un peu paniqué en qualifiant mon entrainement d’extrême avec une récupération prévue de 2 jours et 19h....

Mais rassurez vous, elle s'adapte très vite, surtout si vous la portez 24/7.


 Les petits plus qui font toute la différence 9/10


Cette montre regorge d'astuces très agréables. La fonction Heart Touch, lorsque la ceinture cardio est placée sur votre poitrine et que vous approchez votre montre de la ceinture, la montre effectue une action programmée et paramétrable. Par exemple, afficher l'heure ou encore actionner le rétroéclairage. Très pratique quand vous courez en sous bois et que vous ne voulez pas chipoter au bouton latéraux dans la pénombre....

Autre astuce, le « tapotage » sur l'écran vous permet d'enregistrer un tour ou de changer de mode de vue. La V800 va même jusqu'a vous laisser la possibilité de paramétrer la sensibilité de la frappe pour éviter les déclenchements intempestifs...  

 

 

En conclusion : 8,33/10


Une superbe montre de sport, mais pour qui ?

 

Je pense que tout sportif un peu sérieux et désirant progresser trouvera son bonheur avec cette montre. Certes la V800 n'est pas donnée mais son prix est semblable à ce que propose la concurrence. Je l'ai portée pendant deux semaines, jour et nuit et c'est avec grand regret que je l'ai renvoyée chez Polar. Un vrai must have pour les triathlètes !